Contrôler

Sensibiliser les publics à la compréhension du milieu marin et à l’adoption de comportements respectueux est une mission phare du Parc. Elle s’accompagne d’actions de surveillance et de contrôle des réglementations existantes, auprès des usagers de la mer, afin de préserver les écosystèmes marins.

Un plan de contrôle à l’échelle du Parc est en cours d’élaboration en collaboration entre les autorités compétentes, le Parquet, et les autres services de l’OFB. Il a pour objectifs de coordonner les missions de police des agents du Parc avec celles des autres unités et moyens chargés de l’action de l’État en mer (Affaires maritimes, gendarmerie maritime, douanes, marine nationale), dans un esprit de mutualisation des moyens et des compétences.

Les missions de police représentent 15 à 20 % du temps d’activité des agents de terrain des Parcs. Ils effectuent ces missions seuls ou conjointement avec d’autres services de l’OFB et de l’État chargés du contrôle de l’environnement marin.  

Les agents de terrain sont des inspecteurs de l’environnement. À ce titre, ils sont commissionnés et assermentés pour rechercher et constater les infractions aux polices de l’eau et de la nature, des eaux et des rades, des rejets, de la signalisation maritime, des biens culturels maritimes et des pêches. 

Au-delà de ses prérogatives de police et de contrôle des activités, l’unité « opérations », en cours de recrutement, sera quotidiennement en mer ou sur le littoral pour mettre en œuvre les projets du Parc : sensibilisation, suivi scientifique des écosystèmes et des activités maritimes, actions de gestion ou de préservation.