Les mammifères marins

Bien que peu profondes et éloignées du talus continental (zone préférentielle de nombreux cétacés), 8 espèces de mammifères marins ont été observées dans les eaux du Parc :

  • les grand dauphin (Tursiops truncatus), dauphin commun (Delphinus delphis), dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba), dauphin de Risso (Grampus griseus)
  • le marsouin commun (Phocoena phocoena)
  • le globicéphale noir (Globicephala melas)
  • le phoque gris (Halichoerus grypus)
  • le petit rorqual (Balaenoptera acutorostrata)

Spécificité et responsabilité du Parc

4 de ces espèces sont plus fortement représentées : le dauphin commun, le marsouin commun, le grand dauphin et le globicéphale noir.

Bien que ces espèces aient toutes des domaines vitaux bien plus vastes que le territoire du Parc, celui-ci à une responsabilité pour leur préservation.

Dauphins communs (Delphinus delphis)

Dauphins communs (Delphinus delphis)

Benjamin Guichard - OFB

Dauphins communs (Delphinus delphis)

Benjamin Guichard - OFB

Le dauphin commun et le marsouin commun

Ils sont généralement observés plus au large des pertuis à l’ouest des îles. Ces espèces sont particulièrement exposées aux captures accidentelles liées à l’activité de pêche professionnelle, en particulier en hiver.

 

Le grand dauphin

Il a été historiquement observé dans les pertuis de façon régulière. Il s’agissait probablement de grands dauphins de type côtiers, résidents localement. Aujourd’hui, l’espèce fréquente toujours les pertuis mais ce sont de grands dauphins dit «océaniques » qui ne font que des incursions en zone plus côtière. Il n’y a plus de population résidente dans les pertuis depuis les années 2000.

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Yannis Turpin - OFB

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Yannis Turpin - OFB

Le globicéphale noir (Globicephala melas) est observé dans les pertuis en été

Le globicéphale noir (Globicephala melas) est observé dans les pertuis en été

Florent Nicolas - GECC

Le globicéphale noir (Globicephala melas) est observé dans les pertuis en été

Florent Nicolas - GECC

Le globicéphale noir

Il est observé de façon régulière dans le pertuis d’Antioche ou Breton en été, généralement accompagné de jeunes dans les groupes.

Concernant le phoque gris, le dauphin de Risso, le dauphin bleu et blanc et le petit rorqual, les observations sont occasionnelles et le territoire du Parc ne correspond pas à leur habitat préférentiel car trop côtier, et en limite sud de l’aire de répartition du phoque gris. 

Des survols organisés par le Parc sont menés par les scientifiques de l’Observatoire Pelagis (La Rochelle Université / CNRS) pour mieux connaître la diversité, la distribution, les effectifs et l’abondance des différentes espèces ou groupes d’espèces, ainsi que les variations d’effectifs en fonction des saisons. 

Quelles interactions avec les activités humaines ?

Pour toutes ces espèces leur état de conservation est évalué comme mauvais à l’échelle nationale.

Comme tous les « supers prédateurs » (situé en haut de chaine alimentaire), les cétacés sont impactés par les pollutions diffuses. Les captures accidentelles réalisées dans la cadre de certains types de pêche professionnelle sont une menace plus directe. L’état des connaissances actuelles indique que la majorité des ces captures accidentelles ont lieu en hiver plus au large dans le golfe de Gascogne et en limite ouest du Parc.
Sujet d’ampleur nationale, des programmes nationaux de suivi de ces captures accidentelles sont menés avec les pêcheurs professionnels et sous l’égide des autorités compétentes (Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture – Ministère de l’Agriculture).