La mobilisation des citoyens

Pour une pêche à pied durable

Pour comprendre le fonctionnement du milieu marin et réduire les pressions exercées par la pêche à pied sur les ressources, le Parc et ses partenaires mettent en œuvre des opérations de sensibilisation sur l’estran auprès du grand public et des acteurs touristiques, relais importants auprès des visiteurs.

Le Parc anime et accompagne financièrement le réseau des structures d’éducation à l’environnement et au développement durable (IODDE, Ecomusée de Port des Barques, ECOLE de la mer, Groupe associatif estuaire...) ainsi que les collectivités dans les actions de sensibilisation mises en œuvre en direction des nombreux pêcheurs à pieds parcourant les estrans à la recherche des coquillages et crustacés. Ces séances de « maraudage » consistent à aller à la rencontre des pêcheurs à pied pour leur donner des conseils pratiques pour une pêche durable (respect des tailles, quantités prélevables et habitats naturels) et leur remettre les réglettes de pêche à pied. 

Relais auprès des visiteurs, les agents des offices de tourisme et certains hébergeurs sont également formés sur les secteurs de pêche et les règles à respecter pour le maintien d’une pêche durable. Ils sont associés, tout comme les mairies et certains points de vente de matériel, à la diffusion des supports de communication utiles à la préservation de la ressource, telles que la réglette permettant de mesurer la taille des espèces prélevées et le dépliant sur les conseils pratiques.
 

Utilisation de la réglette de pêche à pied pour le respect des ressources

Utilisation de la réglette de pêche à pied pour le respect des ressources

Sébastien Meslin - OFB

Utilisation de la réglette de pêche à pied pour le respect des ressources

Sébastien Meslin - OFB

La taille minimale pour pêcher une étrille est de 6,5 cm (mesure de la carapace sans les pattes))

La taille minimale pour pêcher une étrille est de 6,5 cm (mesure de la carapace sans les pattes)

Cécile Barreaud - OFB

La taille minimale pour pêcher une étrille est de 6,5 cm (mesure de la carapace sans les pattes)

Cécile Barreaud - OFB

La pêche à pied est un loisir très pratiqué sur le littoral

La pêche à pied est un loisir très pratiqué sur le littoral

Cécile Barreaud - OFB

La pêche à pied est un loisir très pratiqué sur le littoral

Cécile Barreaud - OFB

Sensibilisation - Remise en place des roches pour préserver les espèces

La remise en place des roches garantit la survie des espèces qui s'y développent

Sébastien Meslin - OFB

La remise en place des roches garantit la survie des espèces qui s'y développent

Sébastien Meslin - OFB

Sensibilisation et diffusion de la réglette de pêche à pied

Sensibilisation et diffusion de la réglette de pêche à pied pour le respect des tailles réglementaires de capture

Cécile Barreaud - OFB

Sensibilisation et diffusion de la réglette de pêche à pied pour le respect des tailles réglementaires de capture

Cécile Barreaud - OFB

Panneau de sensibilisation au respect des tailles et des quantités réglementaires pour la pêche à pied de loisir

Panneau de sensibilisation au respect des tailles et des quantités réglementaires pour la pêche à pied de loisir

Sébastien Meslin - OFB

Panneau de sensibilisation au respect des tailles et des quantités réglementaires pour la pêche à pied de loisir

Sébastien Meslin - OFB

Les réglettes de pêche à pied de loisirs sont disponibles dans les offices de tourisme sur demande.

Vers un centre d’interprétation du milieu marin

Pour tout Parc naturel marin, l’enjeu est de rendre accessible et perceptible son extraordinaire richesse en habitats et espèces, la dynamique des écosystèmes, et la pluralité des activités se pratiquant dans son périmètre. 

Pour atteindre cet objectif, le Parc souhaite mettre en place des lieux d’interprétation pouvant proposer une « immersion » dans le milieu marin et les enjeux portés par le Parc.
Avec ses caractéristiques insulaires au cœur des pertuis, l’île d’Aix se prête bien à l’émergence d’un lieu d’interprétation, de sensibilisation voire de formation des différents publics. Concentrer des actions expérimentales et démonstratives permettrait également de donner à voir l’étendue des possibles quant à l’adoption de pratiques respectueuses du milieu marin.
 

En 2019, le Parc, en lien avec la commune de l’île d’Aix et le conservatoire du littoral, a soutenu et co-encadré un stage conduisant à la préfiguration d’un parcours d’interprétation autour de la pointe Saint Eulard. Les paysages sous-marins ont été valorisés comme vecteurs d’interprétation, avec notamment la reconstitution d’un sentier sous-marin.

2020 sera consacrée à la mise en œuvre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage pour réaliser un diagnostic du bâti des casemates de la pointe Saint Eulard, des scénarios de gestion et d’entretien du site, et le cahier des charges pour la conception et la réalisation du parcours d’interprétation sur l’île.
 

Île d'Aix vue du ciel

Île d'Aix vue du ciel

Olivier Roux - OFB

Île d'Aix vue du ciel

Olivier Roux - OFB

Île d'Aix, à la pointe du Jamblet

Île d'Aix, à la pointe du Jamblet

Olivier Roux - OFB

Île d'Aix, à la pointe du Jamblet

Olivier Roux - OFB

Une des casemates de la pointe Saint-Eulard

Une des casemates de la pointe Saint-Eulard

Cécile Gonthier - OFB

Une des casemates de la pointe Saint-Eulard

Cécile Gonthier - OFB