Comment mieux connaître la répartition des habitats côtiers du Parc ?

13 février 2020

Pour mieux connaître la distribution spatiale des habitats benthiques côtiers dans le Parc naturel marin en vue de leur préservation, un projet de cartographie est lancé grâce au soutien financier du projet européen Life Marha.

Herbiers de zostères naines  au Château d'Oléron

Herbiers de zostères naines au Château d'Oléron

Amandine Eynaudi - OFB

Herbiers de zostères naines au Château d'Oléron

Amandine Eynaudi - OFB

Pour connaître les habitats côtiers et notamment les prés-salés, herbiers de zostères naines et macro-algues, le Parc naturel marin a sollicité le bureau d’étude I-sea pour mener ce projet de recherche cartographique utilisant le traitement d’images satellites (CartoHECo*).

D’ici à mai 2021, sont attendus :

  •     une cartographie actualisée de 3 habitats intertidaux : herbiers de zostères naines, champs de macro-algues sur platiers rocheux et prés-salés,
  •     une analyse historique de l’évolution surfacique des herbiers de zostères naines entre 2000 et 2020.

Pour atteindre ces objectifs, des images satellites (grande quantité de données) seront analysées par apprentissage automatique et validées par des observations de terrain. L’exploitation de ce résultat permettra d’obtenir une cartographie fine (métrique) à l’échelle du Parc. Les méthodologies existantes de cartographie d’habitat, basées sur l’exploration de terrain, ne permettent pas d’obtenir des résultats à une telle échelle (périmètre Parc).

 

 *CartoHECo : CARTOgraphie des Habitats bEnthiques COtiers du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis.